vendanges graphiques festival
de bandes dessinées

Les invités 2020

 

Le programme de dédicaces de chaque auteur invité bientôt en ligne



photo auteur :  ALEP

ALEP

Né en 1966, Michel Jacquet dit Alep s'est très vite intéressé au dessin sous toutes ses formes, et tout particulièrement à la bande dessinée. Pour assouvir sa passion, il entreprend des étude d'arts plastiques, puis devient illustrateur indépendant et intervenant auprès des enfants pour faire partager ce goût de la BD. Il participe en 2002 à la création d'un village du livre à Saint-Romain-la-Motte (42), multipliant les interventions en milieu scolaires, les fêtes et les marchés du livre. Il est co-auteur, sous le pseudonyme d'Alep, de l'album Comixland. L'introuvable (avec Deloupy) est paru en 2006 aux éditions stéphanoises Jarjille.

photo auteur :  ANJALE

ANJALE

Les enfants ont la priorité dans la file de dédicaces.

Gaël Thirapathi a grandi à la Réunion.
Elle s’installe à Lyon en 2009 et s’inscrit à l’École Émile Cohl d’où elle sort avec un diplôme de dessinateur concepteur option illustration en 2013. Puis, se lance en « free-lance » en faisant différents travaux comme de l’illustration pour des affiches, de la fresque et un peu de bande dessinée, et c’est vers la bande dessinée qu’Anjale se tourne de plus en plus en rejoignant l’association « l’Epicerie Séquentielle » qui édite « Les Rues de Lyon ».

photo auteur : Virginie AUGUSTIN

Virginie AUGUSTIN

Virginie Augustin est née en 1973. Élève du CFT Gobelins, formée au dessin animé, elle a collaboré avec les studios Disney sur Tarzan et Hercule, ainsi que sur Witch et Chasseurs de Dragons pour France 3. Alors qu'elle travaille sur le long-métrage d'animation Corto Maltese, Wilfried Lupano lui propose une collaboration sur Alim le Tanneur. Elle participe ensuite à plusieurs collectifs et entre dans la collection des Légendes de Troy. en 2011. Suivent les tomes de Whaligoë, en collaboration avec Yann, en 2012 et 2014.

photo auteur :  BARU

BARU

Hervé Barulea, dit Baru, est né le 29 juillet 1947 à Thil. Il enseigne à l'École supérieure d'art de Lorraine.
Baru débute en 1982 dans Pilote avec des récits complets. En 1985, il obtient l'Alfred du meilleur premier album au festival d'Angoulême pour le premier tome de sa série Quéquette blues. Plus de dix ans plus tard, il est à nouveau récompensé au Festival d'Angoulême 1996 avec l'Alph-Art du meilleur album pour L'Autoroute du soleil.
En 2006, il obtient le « Grand Boum », Prix du festival de bande dessinée de Blois..
Le 31 janvier 2010, il reçoit le Grand prix de la ville d'Angoulême pour l'ensemble de son œuvre. Un documentaire intitulé "Génération Baru", réalisé par Jean-Luc Muller, est projeté alors.
Le thème le plus récurrent de son œuvre est la classe ouvrière, et plus particulièrement celle de l'est de la France et des immigrés italiens. Les années Spoutnik en est un très bon exemple. C'est une œuvre partiellement autobiographique des enfants d'immigrés dans les cités ouvrières de Lorraine dans les années 1950.

 

photo auteur : Guillaume BIANCO

Guillaume BIANCO

Les enfants ont la priorité dans la file de dédicaces.

Guillaume bianco est né le 27 octobre 1976 à Toulon (Var). Il obtient un bac d’arts plastiques avant de se tourner d’abord vers les langues orientales, puis de se consacrer à sa première passion : la bande dessinée. Il rencontre Didier Tarquin dont il devient l’assistant pendant trois ans. Il intègre ensuite l’atelier Gotfferdom, créé par Christophe Arleston. Il crée des personnages comme Keoyo & Klamédia et Will, séries publiées chez Soleil. Pour le Lombard, il crée Ernest & Rebecca, Prix des écoles au Festival d’Angoulême 2013. En 2008, il inaugure la collection Métamorphose chez Soleil avec Billy Brouillard, Prix de la meilleure bande dessinée francophone du Festival d’Angoulême : le choix polonais, en 2010.
Suivent de nombreuses collaborations, notamment avec Lewis Trondheim pour Zizi Chauvesouris.

photo auteur : PHILIPPE BROCARD

PHILIPPE BROCARD

Il étudie le dessin classique aux beaux-arts. Il assouvit sa soif de BD dans les ateliers culturels animés par Gilbert Bouchard avec qui il est primé au festival de Chambéry. Depuis 1988, il anime son propre atelier avec des élèves de 7 à 77 ans. Il organise des animations sur le thème de la BD que l’on retrouve dans les festivals, comme celui de Brignais, d’Ecully et bien sûr Décines. Il est l’auteur de la série J’apprends la BD dont le tome 5 sort en 2007. L’album Apprends-moi le dessin sort en 2010 : une nouvelle version entièrement redessinée, dynamisée et mise à jour de son ancienne collection.

photo auteur : Mathieu BURNIAT

Mathieu BURNIAT

Né en 1984 à Bruxelles, Mathieu Burniat est, très jeune, attiré par les arts graphiques.
Adolescent, il participe à un atelier collectif de films d'animation, Zorobabel. En 2007, il obtient une licence en design industriel à l'École nationale supérieure des arts visuels de la Cambre. Il travaille deux ans comme designer au sein de la société Chacon, un poste qui l'amène à faire plusieurs voyages en Chine pour y rencontrer les industriels locaux. De ces déplacements, il rapporte images et souvenirs qui lui serviront à créer les dessins de Shrimp (Dargaud), sa première bande dessinée.
Depuis Mathieu Burniat a réalisé La Passion de Dodin-Bouffant (Dargaud, 2014) et, avec le scientifique Thibault Damour, un passionnant ouvrage intitulé... Mystère du monde quantique.

photo auteur : Jean-Christophe CHAUZY

Jean-Christophe CHAUZY

Jean-Christophe Chauzy est né en 1964. Il a fait ses premières armes en noir et blanc chez Futuropolis à la grande époque Robial/Cestac pour quatre albums marqués par l'empreinte de la littérature noire.

Puis son entrée chez Casterman à l'aube des années 90 lui a permis de creuser en couleurs vives deux veines différentes mais complémentaires : l'une prolongeant sa passion pour la littérature et le cinéma noirs, collaborant avec Thierry Jonquet et Marc Villard, l’autre est la veine humouristique, reprise chez Fluide Glacial au travers d'une série qui tourne en ridicule son personnage de quadragénaire débordé et humilié.

Par ailleurs, il enseigne le design graphique dans une école publique parisienne. Avec Le reste du monde (t.1 chez Casterman en 2015), il surprend ses lecteurs avec un récit post-apocalyptique angoissant.

photo auteur : James CHRIST

James CHRIST

Les enfants ont la priorité dans la file de dédicaces.

James Christ est né le 23 janvier 1980, à Mont-Saint-Martin (Meurthe-et-Moselle).
Pur autodidacte, il n'a jamais suivi de cursus particulier dans le dessin. Internet lui a permis de diffuser son travail et lui a véritablement servi de vitrine, en se faisant repérer par des éditeurs indépendants qui ont publié ses deux premiers albums : Freddy Marteau avec Jérémy Bouquin (Jrmy) au scénario chez YIL éditions et Synchronicity, archive 1: le protocole Wayne avec Fred Mannicot au scénario et Sally à la couleur chez Du Café sur La Planche. Il a également participé à divers collectifs. Aujourd'hui, il travaille sur sa première série pour Dupuis, Les Zindics Anonymes, avec Carbone au scénario.

photo auteur : Yann Damezin

Yann Damezin

Né en 1991, Yann Damezin a intégré l'école Émile Cohl directement après son bac dans le but de devenir illustrateur. La littérature, le livre et l'image sous toutes leurs formes le passionnent. Ce Lyonnais aime les univers étranges et oniriques, et son travail se nourrit d'influence très diverses : miniature persane, primitifs italiens, expressionnisme etc...

photo auteur : Jean-Luc DEGLIN

Jean-Luc DEGLIN

Les enfants ont la priorité dans la file de dédicaces.

Jean-Luc Deglin est un scénariste et dessinateur de bandes dessinées français.
Il est l'un des dessinateurs de l'ouvrage collectif Les Korrigans (2006), coloriste pour P'tit cosmonaute (2006) et Le Viandier de Polpette (2011).
Le premier tome de sa série Crapule, les aventures d'une chatte noire et de son humaine en strips humoristiques, lui vaut un certain succès.

photo auteur :  DELOUPY

DELOUPY

Diplômé des Beaux-Arts d'Angoulême, section bande dessinée, il travaille comme illustrateur indépendant pour la publicité tout en publiant, depuis 2002, pour l'édition jeunesse. Il a illustré de nombreux ouvrages pour les enfants aux éditions Magnard, Bayard, J'ai lu jeunesse, Koutchoulou, Lito. L'introuvable (avec Alep) paraît en 2006 puis Sans commentaire en octobre 2007. Vient ensuite Faussaires T1, la suite de L'Introuvable, début 2008, et enfin Faussaires T2 en 2010. Avec des frites ?, BD autobiographique a été publiée en 2009. Il est au dessin sur le très remarqué Love Story à l'Iranienne publié en collaboration avec Jane Deuxard en 2016 chez Delcourt qui a reçu le Prix France Info de la BD d'Actualité et de Reportage.

photo auteur :  EMY

EMY

Emilie «Emy» Garcia est auteure de BD et illustratrice.
Diplômée de l’école Emile Cohl en 2012, depuis, elle est membre de l’atelier KCS et de la team éditoriale de L’Epicerie Séquentielle. Entre autres, elle a publié des couvertures de romans pour les éditions 10/18, une série d’illustrations pour le jeu de rôle INS / MV chez Raise Dead, des histoires courtes de BD pour L’Epicerie Séquentielle, Lyon Capitale, dans le Projet Bermuda et exposé des illustrations à Lyon, Paris, Grenoble et dans le Vercors.

photo auteur : Bertrand GATIGNOL

Bertrand GATIGNOL

Après un baccalauréat ES, il entre à l'atelier Met de Penninghen, puis intègre l'École supérieure de design, d'art graphique et d'architecture intérieure (EASG). Une fois diplômé, Bertrand s'essaie au "matte painting" pour le pilote du film Renaissance (2006), réalisé par Christian Volckman.
Bertrand se dirige ensuite vers le monde de la télévision (série "TV Paghai"). Entre cinéma, musique et télévision, il trouve le temps de s'atteler à la bande dessinée – l'album Carmen + Travis (Delcourt, 2003).
En 2004, Bertrand renoue avec le monde du 7e art, avec la création des personnages de la série télé Skyland et Iron man. Entre-temps, pour France 3, il créé et met en production la série Mikido.
En 2011, il mets en scène et dessine Pistouvi (Dargaud), un récit initiatique écrit par Merwan Chabane. Une version couleur au format franco-belge, Jeanne (Dargaud), voit le jour en 2012.
Sur un scénario d'Hubert il a sorti Petit, Les Ogres-Dieux tome 1 (Soleil, 2015).

photo auteur :  HUBERT

HUBERT

De son vrai nom Hubert Boulard, né en 1971. Il entre aux Beaux-Arts à Quimper puis à Angers où il rencontre le dessinateur Yoann qui lui fait découvrir la bande dessinée. En 1994, diplôme en poche, Hubert s'éloigne de l'Art Contemporain, et après un bref passage dans le graphisme, il commence à travailler comme coloriste avec notamment Yoann, Paul Gillon, Jason, David B, Tronchet. Il est actuellement le coloriste de la série Spirou, avec Yoann et Fabien Vehlmann. Parallèlement, en 2000, il signe ses premiers projets en tant que scénariste : Le Legs de l’Alchimiste avec Hervé Tanquerelle (Glénat) et Les Yeux verts avec Zanzim (Carabas). En 2006, Hubert fait son entrée chez Poisson Pilote avec La Sirène des Pompiers, dessinée par Zanzim et Miss Pas Touche, réalisé avec les Kerascoët. Plus récemment, il signe les scénarii de Monsieur désire ? dessiné par Virginie Augustin chez Glénat et de la série Les Ogres-dieux chez Soleil. Hubert vit et travaille à Paris.

photo auteur : Anne-Claire JOUVRAY

Anne-Claire JOUVRAY

Anne-Claire Thibaut-Jouvray est née à Dijon en 1971. Elle se lance dans des études d'architectures puis de Design à l'école des Arts Déco de Strasbourg.

De retour à Lyon elle travaille dans la déco et le design de cosmétiques. Elle fera ses premiers pas dans la couleur de BD par ordinateur sur les albums La Région et Lincoln dessinés par son mari Jérôme. La couleur informatique est aujourd'hui son activité principale et travaille sur plusieurs projets en même temps.

Dernière parution : Greenwich village (dessin Lapone, scénario Gihef), Paquet, 2015

photo auteur : Jérôme JOUVRAY

Jérôme JOUVRAY

Né en 1973, Jérôme Jouvray est dessinateur de bande dessinée mais également Professeur d'animation aux arts appliqués de Bellecour puis professeur de BD à l’École Émile Cohl. Diplômé des Arts décoratifs de Strasbourg en 1996, il débute dans l'animation en travaillant sur des génériques et des bandes-annonces pour ARTE.

Avec son frère au scénario, Olivier Jouvray et sa femme aux couleurs, Anne-Claire Jouvray, il dessine notamment la série Lincoln aux éditions Paquet. D’autres collaborations suivent. Il est également l’un des membres fondateurs de l’atelier KCS (fondé en 1999) qui compte aujourd’hui une dizaine d'auteurs de BD (scénariste, romancier, coloriste et illustrateur jeunesse) dont Ben Lebègue, B-Gnet, Efix, Frédéric Sorrentino, Gregoire Berquin…

Dernière parution : Johnny Jungle, 2 tomes (scénario Jean-Christophe Deveney), Glénat, 2014

photo auteur : Olivier JOUVRAY

Olivier JOUVRAY

Né en 1970 à Oyonnax, Olivier Jouvray est scénariste, notamment de la série Lincoln, réalisée avec son frère Jérôme. Il émigre rapidement sur Lyon pour y passer des diplômes de culture et communication, sciences du langage, cinéma et audiovisuel, avant de se lancer dans la photographie, puis dans l'organisation de raid automobiles, le graphisme et le web. C'est à cette époque qu'il crée avec son frère Jérôme l'atelier KCS et décide de se lancer dans l'écriture de scénario.

Aujourd'hui, il complète son expérience d'auteur en donnant des cours de bande dessinée à l'École Émile Cohl, il participe à l'organisation du Festival de la bande dessinée de Lyon et aux activités du groupement des auteurs de BD du Syndicat national des auteurs et compositeurs. Il est également fondateur, président et responsable du suivi des auteurs au sein des éditions lyonnaises L’Épicerie Séquentielle.

Dernière parution : Luther (dessin Cenni, Arnoo), Glénat, 2017

photo auteur :  LAX

LAX

Christian « Lax » Lacroix, est un dessinateur et scénariste né en 1949 à Lyon, diplômé des Beaux-Arts à Saint-Étienne, professeur de bande dessinée à l'École Émile-Cohl.
Christian Lax découvre très tôt l'univers coloré de la BD, mais le jeune homme décide finalement de s'orienter vers des études de droit, avant d'y renoncer et de revenir à ses premières amours. Il intègre alors l'Ecole des Beaux-Arts de Saint-Etienne et en 1975 se lance dans l'aventure professionnelle.
Il faudra attendre 1981 pour que soit publié son premier album, Ennui Mortel. En 1987, avec Des Maux pour le dire, il raconte l’histoire magnifique, tout en pudeur, d’un handicapé, inspirée de la vie de son propre frère. En 1999, il crée la série Le Choucas mais c’est dans la collection « Aire Libre » (Dupuis) qu’il livre, seul ou avec Frank Giroud, quelques-uns des fleurons de la bande dessinée contemporaine : Les Oubliés d'Annam (1990 et 1991), La Fille aux Ibis (1993), Azrayen' (1998 et 1999) ou encore L’Aigle sans orteils (2005) qui aborde sa grande passion, le vélo. Christian Lax est nommé Grand Boum 2012 au festival de bande dessinée de Blois.

photo auteur : Olivier Milhaud

Olivier Milhaud

Olivier Milhaud est un scénariste de bande dessinée.

Après un bac scientifique, il poursuit des études d'audiovisuel, exerce divers métiers et devient chargé de communication dans une grande banque.

Aujourd’hui, Olivier travaille sur divers projets de BD ainsi que dans l’animation et la fiction audiovisuelle.

"Le Viandier de Polpette" dessiné par Julien Neel, et paru en mai 2011 aux éditions Gallimard, a été sa première bande dessinée publiée.

photo auteur : Julien NEEL

Julien NEEL

Les enfants ont la priorité dans la file de dédicaces.

Depuis tout petit, Julien Neel aime raconter des histoires. Il oeuvre dans le théâtre, la publicité, les jeux vidéo, la conception de cartes postales... En parallèle, il continue de remplir ses carnets de croquis de bandes dessinées. C’est Jean-Claude Camano, directeur de collection de BD Jeunesse Tchô!, qui repère son travail sur interne. C’est ainsi que Julien crée en 2004 le personnage de Lou. En décrivant, d’un regard juste et touchant, le quotidien d’une jeune fille d’aujourd’hui, il apporte une touche de fraicheur et de sensibilité alors inédite au monde de la BD. Le premier tome de Lou ! obtient dès 2005 le prix jeunesse des 9-12 ans à Angoulême. Outre les aventures de son héroïne fétiche, Julien publie alors d’autres bandes dessinées, comme Chaque chose ou Le Viandier de Polpette (avec Olivier Milhaud au scénario) chez Gallimard.

photo auteur : Virginie OLLAGNIER-JOUVRAY

Virginie OLLAGNIER-JOUVRAY

Lyonnaise, Virginie Ollagnier fait de la formation écrite à Saint-Étienne, ville où elle a passé son enfance. Coscénariste de la série Kia Ora avec Jérôme Jouvray et Efa chez Vents d’Ouest, elle est également auteur de plusieurs romans édités chez Liana Levi et fait partie de la rédaction de La Revue Dessinée, ainsi que de la structure éditoriale de L’Epicerie Séquentielle.

photo auteur : Saïd SASSINE

Saïd SASSINE

Les enfants ont la priorité dans la file de dédicaces.

Né au Liban en 1975, Saïd Sassine arrive en France au début des années 1980, en même temps que les dessins animés japonais. Il se passionne pour le dessin en regardant Goldorak et Les Chevaliers du Zodiaque. Saïd arrête vite les études car il n’a qu’une envie : devenir dessinateur. Il enchaîne les petits boulots alimentaires, devient un temps éducateur spécialisé et même professeur de dessin. Après un passage dans l’atelier de Didier Tarquin où son style s’oriente vers le manga et quelques travaux publicitaires, Saïd signe deux albums chez Bamboo, puis un manga. Ankama lui propose alors de travailler sur le nouveau manga de Tot : Wakfu. Chez le même éditeur, il enchaîne ensuite avec les deux tomes de Shôchû on the Rocks.
En 2019, Sassine Saïd sort son premier album chez Glénat, le premier tome de Bonbon Super.

photo auteur : Léah TOUITOU

Léah TOUITOU

Les enfants ont la priorité dans la file de dédicaces.

Léah Touitou fait ce qu’elle préfère dans la vie : des dessins, des ateliers et des voyages. Cette année, Léah Touitou fait des dessins à l’atelier Vermillon à Villeurbanne (pour les éditions Jarjille). Elle fait partie de l’Épicerie Séquentielle et réalise le numéro de Décembre 2016 du journal « Les Rues de Lyon » avec Anjale. Elle anime des ateliers à Lyon et alentour, en attendant de refaire des voyages.

photo auteur : Nathalie VESSILIER

Nathalie VESSILIER

Nathalie Vessilier est née en 1984 dans la région lyonnaise, où elle réside.
Diplômée d’Émile Cohl en 2006, Nathalie travaille pendant quelques années dans des agences de publicité ou de casual gaming. Lassée par le milieu et désireuse de revenir au dessin, Nathalie reprend son indépendance et illustre des nouvelles pour la presse anglaise, puis travaille pour une galerie de street art avant de participer à plusieurs expositions collectives aux États-Unis. Elle rencontre entre-temps Lylian avec qui elle travaille sur plusieurs projets, dont sa première bande dessinée : une adaptation de Blanche-Neige.
Tous deux travaillent déjà sur de prochains projets, toujours emprunts de fantaisie et de magie.